Polymère colmatant pour étang

French

colmagel

Le COLMAGEL à été créé pour colmater les retenues d'eau artificielles, essentiellement à usage agricole. Lorsque la ressource en eau est limitée, surtout en fin de saison d'irrigation, l'étanchéité des retenues devient primordiale

COLMAGEL a été conçu pour éviter à plus de 80% ses pertes en eau.

 
 

Présentation

colmagel

Le Colmagel® est un mélange original de polymères synthétiques spécialement mis au point pour le colmatage des pertes d’eau des retenues artificielles : étangs, barrages, digues, canaux, lagunes…

Ni toxique, ni polluant aux doses d’emploi préconisées, il premet de préserver la vie aquatique.

Le produit se présente sous forme de granulés blancs de 1 mm, pour une application facile depuis la surface de l’eau, à faibles doses.

 

Mode d’action

L’épandage

schema colmagel

L’application se fait par épandage, généralement à la main, depuis la rive ou depuis une barque. Cependant, l’utilisation d’un épandeur soufflant à poudres donne de meilleurs résultats sur les grandes largeurs et profondeurs importantes : couche homogène, concentration optimale, rapidité du traitement.

 

La réaction entre deux polymères

colmagel1er temps :

Le Colmagel® est répandu en une couche homogène à la surface de l’eau. 70% des grains tombent au fond, et 30 % restent à la surface. Certains granulés sont immédiatement aspirés par les fissures au fond de la retenue d’eau.

2ème temps :

En moins de 15 minutes, chaque grain absorbe de l’eau, jusqu’à 200 fois son volume ! Le Colmagel® est composé d’un polymère colle qui forme alors une nappe de produit collant, très visqueux. Cette nappe englobe l’autre composant du Colmagel®, le polymère expansif, lequel grossit de 50 à 200 fois pour atteindre la consistance du caoutchouc mousse.

colmagelLE POLYMERE COLLE EST ASPIRE PAR LES FISSURES Et Y ENTRAINE LES GRAINS DE POLYMERE EXPANSIF.

 

Le colmatage

colmagel3ème temps :

dans les 12 heures qui suivent l’application du Colmagel®, les pertes d’eau commencent à diminuer de manière sensible. Le polymère expansif bloque les fissures en continuant à gonfler. Le polymère colle forme un voile imperméable pour les pertes par porosité.

4ème temps :

Ces plaques, au maximum de leur gonflement, d’un volume moyen de plusieurs litres, sont aspirées par les fissures importantes non colmatées précédemment afin de les bloquer.

UNE SEMAINE APRES LE TRAITEMENT, LE PRODUIT A ATTEINT SON EFFICACITE MAXIMALE.

La création d’une couche de débris végétaux, notamment à l’automne, rendra alors le colmatage définitif.

Préparation - précautions

colmagelAfin de conserver la couche de surface à l’aplomb de la zone à traiter, il faut :

  • Faire baisser le niveau de la retenue pour éviter que cette couche ne soit entraînée vers le déversoir ;
  • Travailler par temps calme, sans vent (le soir par exemple), afin qu’elle ne soit pas entraînée vers un coin de la retenue ;

Afin de réussir le colmatage des fissures de fond, il faut avoir le maximum de hauteur d’eau dans la retenue (les grains sont entraînés avec plus de pression dans les failles) et traiter vite, à plusieurs personnes, pour ne pas bloquer le produit dans la nappe de surface.

Le fait de toucher le produit pur ou dilué, d’en absorber accidentellement quelques grains, de consommer les poissons de l’étang ne crée pas de risque sensible pour la santé.

IMPORTANT

Le Colmagel® répandu sur sol mouillé devient extrêmement glissant. il ne faut impérativement pas déposer de produit sur les bords inclinés de la retenue afin d’éviter tout accident.

L’utilisation en quantité insuffisante de produit ne permet plus de former une nappe continue. Celle-ci se concentre alors dans les creux. L’aspiration par les fissures est incomplète et le colmatage est inefficace.

La nappe de surface, dès son dépôt s’étend comme une tache d’huile, ce qui permet d’atteindre les endroits inaccessibles (centre de l’étang) et d’homogénéiser la concentration. Cependant, afin d’éviter de piéger tout le produit dans la nappe, il faut épandre assez rapidement, à plusieurs personnes si nécessaire.

 

Commentaire d'un client satisfait

Comme promis, voici un petit feed back de notre utilisation de votre Colmagel dans notre étang…

Conditions initiales :

1°) Entrée : 37 litres/minute

2°) Sortie : 2,8 litres/minute (pertes = différence entre 1° et 2°)

Niveau de l’étang= - 45cm

Surface d’eau : 2,25 ares

Application du produit le long de la berge (à risques) dite basse soit : 25 mètres à traiter.

Vent nul. Entrée de la source déviée. Sortie obturée.

Répartion uniforme du produit à l’aide d’un filet modifié de 4,5mètres.

Quantité : 4,5 kilos.

Observation :

Un fin film blanchâtre s’étale en surface. Peu de temps après, le produit devient translucide voir transparent. Localement en un lieu insoupçonné, nous constatons qu’une plus grande concentration du Colmagel s’aglutine vers le bord de la berge. La cavité à boucher semble être de la taille d’une balle de tennis. Nous ajoutons donc un peu plus de produit autour de cet endroit en y incorporant qq poignées de feuilles de saule… QQ minutes plus tard, le flux d’aspiration d’eau devient invisible à l’oeil nu.

Nous laissons alors le produit agir toute la nuit. Avons pu constater que dès que le colmagel devient transparent, sa texture ressemble à de la gélatine gluante un peu comme si on avait liquéfié une méduse… ;) Lendemain matin : Le niveau de l’eau est stable, le niveau n’est pas descendu. Rien n’est visible à priori. Cependant, nous constatons une brillance particulière de l’eau (elle à l’air d’être propre et claire).

Réouverture de l’arrivée de la source afin de laisser le niveau monter…

Résultat: Sortie: 34,5 litres! en plein soleil (énorme!)

Bonne surprise ! Ce dernier monte !

Les berges vont donc, à nouveau se mouillées…

Dès débordement à la sortie (position la plus haute de l’eau), j’ai refait une « passe » de Colmagel le long de la berge incriminée.

Total utilisé : 7,00 kilos

Constat : Le produit est particulièrement et rapidement efficace. Rien ne trouble la vie du biotope (les poissons sont vivants). Après environ une demi journée, le produit a bel et bien colmater les brèches et rendu l’étang « étanche ». Du reste et au constat, sa texture finale ressemble plus à une sorte de caoutchouc transparent un peu comme la texture des bonbons de notre enfance que nous appelions des « souris »… Point non indiqué dans la notice d’emploi mais qui fait toute la différence : Les carpes peuvent creuser, brouter, balayer sans qu’aucun nuage de vase ou de terre ne puisse troubler l’eau ! Colmagel= eau claire !

Nous vous remercions donc pour la réelle qualité de votre produit qui mérite d’être mieux connu et, qui peut résoudre à « bon marché » bien des problèmes pour les possesseurs d’étangs, dits, naturels.

Merci de distribuer cet excellent produit !

Copyright Geotechno 2018 -